D'Air Orient à Air France

D'Air Orient à Air France

Des quatre compagnies qui donnèrent naissance à Air France en 1933, Air Orient est certainement celle qui a laissé la trace la plus durable, puisqu’il fut décidé de conserver son logo du cheval ailé à queue de dragon pour emblème de la nouvelle compagnie nationale.

Responsive image

A l’issue de cette fusion Air France a logiquement compté dans sa flotte les huit Fokker F-VIIb de la Compagnie Air Orient, avion avec lequel celle-ci assurait dès le début des années 30 la liaison Damas-Saïgon dans le cadre de l’exploitation de la ligne Marseille-Saïgon.

Responsive image

Ainsi, non seulement la maquette ici présentée n’est pas toute jeune, mais surtout elle est à la fois un souvenir de la Compagnie Air Orient et un témoignage de l’histoire d’Air France.

Il n’est guère besoin de longs développements pour souligner que s’agissant d’une des premières maquettes d’agence, celle-ci est contemporaine des avions. Aussi, malgré son état exceptionnel, elle fête cette année ses… 90 ans .

Responsive image

Responsive image

Responsive image

Responsive image

Responsive image

Mais le réel intérêt de cette pièce réside dans le fait qu’elle est aux couleurs d’Air Orient. La livrée orange et bleu nuit avait été conservée sur les avions provenant de la compagnie, lesquels avaient également leur immatriculation d’origine. Il existe d’ailleurs une photo de ce même appareil, le F-ALUK, en vol au-dessus de Damas avant la création d’Air France.

Responsive image

On voit par ailleurs très nettement sur la maquette, dans la mention « Compagnie Air France » apposée de part et d’autre du fuselage, que le mot « France » a été ajouté et qu’il recouvre le mot initial « Orient » préalablement effacé par un trait de peinture ; il en est de même pour les lettres "A" et "O" qui figuraient dans le logo. Il s’agit donc bien d’une ancienne maquette Air Orient.

Responsive image

C’est une pièce qui a probablement été réalisé par l’intermédiaire de Fokker lorsque Air Orient a acquis des machines neuves, puisqu’il s’agit d’une production néerlandaise : une plaque du fabriquant apposée sous le fuselage indique « Model V. Pelt, ZEIST, Holland ». La maquette est à l’échelle du 1/25ème et a une envergure de 86 cm pour une longueur de 57 cm. Il est à noter qu’à l’exception de l’aile qui est en bois, tous les autres éléments constitutifs sont en métal.

Responsive image

Vous l’aurez compris, cette pièce tire son caractère exceptionnel non seulement de son état remarquable malgré son très grand âge, mais aussi et surtout parce qu’il s’agit d’un objet à caractère « historique », témoin des origines et des débuts d'Air France.

 

 Maquette disponible au catalogue